Mon Blog

Mon Blog

L'année de 2020 tire à sa fin, que retenir d'elle?

Comme ça:
Comme si elle était:
Créé:
31 déc. 2020

OUFF.....!!!  Pourrait t-on déjà s'exclamer de la sorte au crépuscule de cette année 2020, qui a été vécue du début jusqu'à sa fin dans n'importe lequel des continents par des drames divers? Ce qui suscita en chacun de nous dans le dernier trimestre, le fort désir, que l'on en finisse très rapidement. Peu importe ce que l'année prochaine, qui est demain dans le sens propre du terme, nous réservera comme cortège de surprises les plus incroyables, elle vaut la peine d'être espérée très rapidement.

Il est temps de dire à cette année aurevoir et  cela nous oblige à avoir un temps de rétrospection, en tirant des leçons d'elle, car elle nous a tous challengés.


L'année 2020 nous a saisis au cou dès son avènement

En janvier déjà on avait des échos d'une menace si lointaine de pandémie de la Chine sans mesurer son impact sur tout le long de l'année sur notre vie et sur celles à venir. Au niveau privé déjà dans mon entourage une Dame si proche de nous meurt subitement, abandonnant ses fils et son homme; On se dit "eh TU NE PEUX PAS COMMENCER COMME CELA"; à la suite, un autre collègue d'affaires constate la disparation de sa femme, qui sera retrouvée plus tard, mais la situation aura un impact sur sa vie les mois qui suivront.

Un mois plus tard on apprend la disparition tragique du grand basketteur avec sa fille et quelques amis à bord de leur hélicoptère. On se dit tous "TU ES SERIEUX LA 2020?"; On commence pas à pas à sentir les prémices d'une année pas comme les autres; De cette prise de Conscience, je suis obligée d'écrire un article sur ce sentiment de vouloir revenir en arrière "ET SI ON REPRENAIT TOUT AU DEBUT". Ce sentiment de la machine à remonter le temps afin de refaire les choses au mieux pour éviter cette "fatalité" que l'on subit.

A la suite de cet article, c'est la planète toute entière qui est mis en quarantaine, l'on découvre des expressions, des mots, très peu usité(e)s comme " le confinement total ou partiel - la distanciation sociale - le port du masque- le lavage des mains à tout carrefour - le gel désinfectant ". Un bouleversement total survint dans nos habitudes et l'on réalise l'incroyable subvenir.

Le bouleversement de nos habitudes et l'impact dans les bourses  

Nous sommes pris au piège de cette réalité de cette année et nous voyons notre trésor le plus cher, à partir du 2ème trimestre de l'an et de toute l'année, être arraché: NOTRE LIBERTE; Même si elle ne peut être totale, car soumise à des règles sociales et religieuses, l'on la emprisonnée.

Nous n'avons plus le droit de nous réunir en grand nombre, l'on ne peut plus par conséquent, aller dans des endroits tels que des concerts, des anniversaires etc. Pis il nous est interdit d'exercer nos communions au culte divin. L'on réalise que les choses que la Constitution protège nous est confisquée pour raison de santé générale même si les contours jusqu'à présent restent fumeux.

L'impact de ces fermetures et restriction ont eu des impacts affreux sur les petites et moyennes entreprises et l'emploi de beaucoup de personnes perdu et elles se sont retrouvées dans le monde de la précarité.

Il y a urgence et nous devons nous réinventer une nouvelle raison de vivre et de surmonter cette épreuve de trop. Le télétravail, l'école à distance, des conférences en duplex sur zoom,  des cultes et messes en live sur les différentes plateformes, des matchs de foot ou de tennis sans public avec des effets sonore qui simulent leur présence etc.

Dans ce désarroi, une lueur d'espoir

L' on apprend au fil du temps dans la vie, que lorsque tout semble fini, c'est justement que tout commence véritablement ou encore qu'une situation qui semble un malheur est justement l'occasion rêvée que Dieu a trouvé pour nous rejoindre.

En effet, le malheur nous dépouille de tout afin que sous le poids de ce qui nous accable, sans la force nécessaire, nous avons qu'un seul geste: FLECHIR LES GENOUX - FAIRE PROFILE BAS. A réaliser qu'il faut s'arrêter un instant pour réfléchir sur l'essentiel dans la vie. A avoir comme toute première richesse, sa spiritualité; La sagesse est la capacité à comprendre la relation verticale, c'est-à-dire de nous à un Etre supérieur. 

Nous ne nous sommes pas un accident de la nature, l'on ne se fait pas tout seul et que nous avons besoin de Dieu dans une relation sincère en cherchant à le connaître et que nous avons besoin de lui à toutes épreuves; Et que les autres auront besoin de nous, comme nous aurons besoin d'eux, dans une relation horizontale.

Cette image de la Messe en plein confinement total en France sur la chaîne publique France 2, suivie par des milliers de personnes en direct, voulait tout dire. Et une autre image du Président américain qui donne un message de Noël en parlant de l'histoire de la naissance du Christ. De les voir lutter pour la réouverture des églises, à savourer la Noël autrement sans les marchés de Noël et autres diversions, afin d'apprécier le véritable sens de cette fête: du Dieu qui vient dans nos cœurs, ne fait plus ricaner. GLOIRE A DIEU.

Les uns et les autres des continents les plus touchés ont vu la résistance incroyable de l'Afrique face à cette pandémie et l'apocalypse n'a pas eu lieu. Rien est perdu pour l'Afrique bien au contraire, même si la démocratie en phase de balbutiement a fait plus de dégâts que la mal de la pandémie du Corona dans nos pays africains? surtout francophone. Une nouvelle vague d'africains se lève et oblige à la génération ancienne de faire pas à pas place, afin de jouer dans un autre système qui se dessine à l'horizon : ENTRE MONDIALISTE ET SOUVERAINISTE, notre partition, sans complexe et rancune.


L'on sentira les conséquences de cette année sur celle qui tape à la porte, mais avec une prise de consciences différentes. Les vagues de décès chez nous et bien au-delà de personnes publiques, que l'on croirait près que qu'immortelles, nous donne le signe annonciateur d'une décennie qui se fera dans la VERITE et sans faux-fuyant; A l'heure de l'internet et des réseaux sociaux, le pouvoir n'est plus dans les mains d'un gouvernement ingrat, corrompu , de mafieux et malfaiteur ou dans celui des grands médias, mais dans celles du peuple; A lui d'en faire bon usage, car le timing est bon en l'an 2021.

Je vous souhaite de passer une très bonne fête de la Saint Sylvestre et une bonne année nouvelle; à nous revoir en fin du mois de février pour une nouvelle aventure à l'écrit.

Mangré Christelle Akossi,  Eveilleur des Consciences et Juriste d'affaires

Pas encore de commentaires...

Laissez votre commentaire

82156

Limite de caractères 400

"Rien n'est gagné d'avance dans la vie ! " Mangré Christelle Akossi

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter et recevez tous nos derniers articles.