Mon Blog

Mon Blog

L'harcèlement au travail en Afrique, que faire juridiquement?

Créé:
04 mai 2020

Le 1er mai est la journée mondiale du travail; l'on s'arrête un instant pour faire le bilan du droit des travailleurs et de mettre en lumière tout ce qui ne va pas dans le milieu du travail, afin d'améliorer les conditions de travail,  de permettre aux travailleurs de donner le meilleur d'eux-mêmes, d'impacter positivement l'économie de la structure qui les embauche et apporter sa pierre à l'édifice pour une économie nationale florissante. 

Il m'est arrivé sous la casquette de Juriste de voir et d'entendre des personnes, désespérées ici en Côte d'Ivoire de leur condition de travail. Hier en écoutant des Dames au Bénin, dans le domaine du journalisme, je crois qu'il est temps de parler de la situation intenable du travail . Que faire  juridiquement lorsque le cadre du travail, est invivable pour le travailleur et menace toute une économie?

  •  Ce que l'on doit savoir avant tout embauche, le cadre de  relations de travail dans les les normes 

Toute personne ayant les capacités physiques, psychologiques et intellectuelles, dispose du droit au travail qui soit licite, c'est à dire, respecte la loi en vigueur dans le pays, d'exercer un métier afin de subvenir à ses besoins existentielles et à ceux de sa famille.

L'Etat met sur place des lois qui vont régir le cadre, l'environnement de l'exercice de cet emploi. Ces lois sont à retrouver dans le Code du travail de vos pays respectifs (Je ne vais ici vous étouffer avec des articles) .Ces lois vont traiter de la nécessité d'un contrat écrit, dans lequel l'on retrouvera le droit et les devoirs de celui qui vous emploie; vos devoirs en tant qu'employer et vos droits. (J'y reviendrai en détail dans de prochains articles).

En tant qu'employer, travailleur, vous devez non pas seulement faire attention à votre rémunération, votre salaire ( si vous être dans le secteur privé) ou à votre traitement ( en tant que agent de l'Etat, dans le secteur public), mais mieux quelles sont les avantages de cette proposition de travail vous apporte. Est-ce que le contrat de travail ( pour ceux qui sont dans le privé) propose des mesures à la protection de vos droits en tant que travailleur ou y a t-il trop de restrictions qui vous gêne déjà à la lecture du contrat de travail, avant tout engagement effectif, avant toute signature du contrat ( Je reviendrai en détail sur la manière de lire et de reconnaître un bon contrat de travail.) 

Je suis consciente de la réalité économique de nos pays africains et que ces "raisonnements théoriques" ne tiennent pas toujours, comme on le dit: "c'est parceque je n'ai pas réellement faim" sans doute à la lecture, certains le diront, car lorsque tu as faim, tu ne rêves que l'on puisse te garder dans une entreprise. 

Toutefois, l'on a toujours le choix de faire cet exercice habituel qui est le suivant: Que dit-on de l'atmosphère dans ce service, dans cette entreprise ? en plus de ce que l'on a pu percevoir, le plus souvent quand on était stagiaire dans cette entreprise. On peut savoir ce qui adviendra, le jour où l'on sera confirmé, avec un contrat de travail, même si c'est celui indéterminé. Que arrive t-il, lorsque l'on a tout de même vu l'atmosphère ,  mais on y est resté par la force des choses? et comment reconnaître et qualifier un dysfonctionnement dans la relation de travail que l'on vit actuellement?

  • Quand est-ce que l'on constate un dysfonctionnement, le cas de l'harcèlement dans nos structures africaines

La violence est une manifestation concrète d'une situation anormale au travail. Cette violence est plus subtile et se fait au niveau psychologique. Par du Mobbing que l'on connait au mieux sur le vocable d'un harcèlement sur le lieu de travail. Celui qui a du pouvoir a tendance à en abuser.

L'harcèlement est une pression qu'une personne exerce sur une autre, afin de la déstabiliser psychologiquement et exercer une emprise sur cette dernière et la contrôler. Plus généralement c'est celui qui a une position de pouvoir qui aime user de cette arme, afin de s'affirmer sur le terrain de sa domination, comme "leader" incontestable. Le travail étant une relation de subordination, c'est-à-dire, de décideur à exécutant, il y a une relation du plus forte qui ordonne sur plus faible que soi, qui obéit.

Il y a différentes formes d'harcèlements par différentes manifestations: 

- L'empêchement de faire convenablement la tâche: 

Lorsque votre supérieur hiérarchique ou votre collègue en raison de son ancienneté, ne vous explique pas clairement, le travail que vous devriez faire. Lorsque que vous avez peur de demander un éclaircissement ou même lorsque vous le demandez, l'on vous crie la dessus devant tous les autres collègues ou qu'il vous donne dos comme s'il n'avait pas entendu votre question et vous laisse pointer comme un idiot ou une idiote, ne sachant vraiment plus quoi faire.

- Ne pas faire partie du secret des dieux:

Lorsque vous sentez que, dès que vous arrivez au réfectoire ou dans la salle de réunion ou dans un autre bureau et tous arrêtent de parler ou changent radicalement de sujet (en Afrique c'est tout un art) et ils se font des signes des yeux, avec un regard moqueur. Lorsque vous voulez vous associer à leurs échanges, et il y a des soupires ( seuls les ivoiriens connaissent cela "hmmm"). Vous n'appartenez pas à leurs groupes whats'App, là où tout se dit avant le lundi.

- Ne pas faire partie du club de soutien au Patron:

Ils sont très amis au Boss, ils vont même à domicile manger chez lui. Ils rient à gorgent déployées dans son bureau, mais vous, à votre tour on vous crie la dessus ou on a toute une autre attitude vis-à vis de vous. Malheur à vous si vous n'avez pas de soutien de poids dans la boîte.

L'on refuse de vous payer régulièrement et vous recevez de plus en plus de menaces de tous genres, pour ce dont vous avez droit, comme le stipule votre contrat de travail.

- Les propositions indécentes

C'est l'un des points, dont la gent féminine en Afrique en souffre le plus. L' harcèlement sexuel dans les milieux du travail. Cela commence déjà dès que l'on est stagiaire. Chacun aimerait savoir à travers qui vous avez pu rentrer dans la boîte. Même si les lettres de recommandations ne sont pas illégales et c'est dans la coutume d’embauche même en occident et dans bien d'autres coins du globe.

Beaucoup de jeunes filles au nom d'une place au soleil assistent dans le milieu du travail par des collègues de sexe masculin, à des gestes déplacées "des petites tapes aux fesses, des compliments pernicieux, le regard qui vous déshabille" ; à rester tard dans des bureaux avec le Patron, leur proposant ensuite de les raccompagner à leurs domiciles, en tentant des attouchements dans la voiture. L'on tente de vous violer ou l'on vous propose de coucher avec vous afin de passer de stagiaire à confirmée ou de voir son contrat déterminé, se transformer en celui indéterminé.  L'on raconte des faussetés sur certaines qui ont tenu tête, en ternissant ainsi leurs réputations et portant ainsi atteinte à leurs dignités de femmes.

Certains travailleurs se voient harceler à chaque rencontre dans le couloir sur leur vie privée, des questions déplacées, afin d'en savoir un peu plus et si possible jouer des agences matrimoniales d'occasion pour eux ou elles.  Sinon vous êtes mis "au placard" être relégué à une tâche qui ne rentre pas dans le cadre de votre contrat de travail ou à rester même dans un bureau, seul où personne ne vous apporte de quoi à faire.

Toutes ces situations d' harcèlements dans le milieu du travail, un peu comme à l'école, jouent sur l'état de santé physique et psychologique et diminue radicalement le rendement de ces travailleurs. Il y a une possibilité de s'en sortir dignement, car  un droit à une meilleure condition de travail est violé, empêchant ainsi tout épanouissement.


  • Les différentes démarche que l'employeur peut suivre

Cela dépendra de la taille de la structure dans laquelle vous évoluerai et aussi de votre volonté de faire fi du "qu' en dira t-on?"

  • phase de conciliation
  • Pour les grande structure, il y a des comités ou syndicat, délégué du personnel pour la défense et l'amélioration du cadre du travail de chaque employer. Si tel est le cas pour vous, il faudra d'urgence prendre contact avec eux, afin d'exposer votre vécu au quotidien au travail. Il faut toujours dans ces situations, la recherche de la conciliation, de chercher le dialogue franc, ouvert avec un arbitre neutre, qui entendra chaque partie séparément; Puis ensemble, ce que chacun reproche véritablement à l'autre. Cette démarche permettra sans faux-fuyant de lever des mal-entendus, des faux-pas au début de la prise de fonction du travailleur ( en Afrique il y a toujours le soucis du non-respect de l'aîné). 

    Le représentant du comité après analyse de tout le contour de la situation, pourra faire des propositions intéressantes, telles que le pardon entre les personnes concernées directement. Ensuite celui public ( personne affectée par la situation indirectement) ou si possible un changement de poste, de service ou de rupture du contrat à l'amiable avec recommandation pour une structure sœur, une autre agence ou filiale ( une forme d'arrangement interne) proposée à l'employer victime d'harcèlement.

    Il est vrai que c'est un réseau et tout le monde est lié à tout le monde dans l'entreprise; le membre conciliateur  pourrait aller rapporter aux concernés, votre dessein de les nuire. Et la victime que vous êtes deviendra le bourreau. Ce qui va intensifier vos relations  qui était déjà délétères, graves. Il peut arriver que la conciliation échoue et qu'il ya impossibilité d'entente, il faudra alors passer à la phase judiciaire.

    2. Phase judiciaire

    Le travail surtout dans le secteur privé, vous pouvez voir un juriste selon le cas que vous vous vivez dans votre milieu du travail qui vous conseillera au mieux quoi faire. En Côte d'Ivoire même si nous avons des lois positives proches de celles françaises, l'on ne parle pas de Conseil de prud’hommes, mais du tribunal du travail, où les litiges, les affaires concernant les relations de travail se règlent avec ou sans avocat.

    A cette phase, vous devez aller à l'inspection du travail, où vous devez exposer votre situation. Ceux-ci vont tenter encore un dernier règlement à l'amiable; Dans le cas contraire vous aider à monter votre dossier pour le tribunal du travail. Si vous voyez que la partie adverse, votre Patron par exemple a pris un avocat, il serait conseillé de prendre aussi un avocat,qui pourra mieux défendre votre cas afin d'obtenir gain de cause.

    Cette phase est le plus souvent craint, car l'on pense que celui qui assigne son chef hiérarchique en justice, est fiché et que partout il passera, sa réputation d'assigner en justice, sous saut d'humeur, sera un handicap pour une nouvelle chance d'embauche. 

    N'ayez pas peur, votre droit si il est bafoué, cela doit être rétabli, peu importe le pays dans lequel l'on vit; la loi est faite pour la protection des êtres humains et cette démarche bien au contraire contribuera au respect de votre personne et de bien d'autres dans votre cas.

    Mangré Christelle Akossi, Éveilleur des Consciences, Juriste d'affaires et Analyste en croissance humaine

    SERVICES: Pour plus d'information selon les cas, n'hésiter pas à me contacter par ce lien ci-dessous: 

    https://www.consciencenouvelle.org/page/conseils-juridiques/

    Pas encore de commentaires...

    Laissez votre commentaire

    70215

    Limite de caractères 400

    "Rien n'est gagné d'avance dans la vie ! " Mangré Christelle Akossi

    Newsletter

    Abonnez-vous à notre Newsletter et recevez tous nos derniers articles.